Rencontre avec le jeune créateur de lunettes Hermes Pontet.

Il nous présente sa première collection, "D'Alexandrie à Assouan: la traversée de l'Egypte".


Rewind; en 2017 et après 9 ans d'enseignement, j'ai quitté l'école d'optique de Lyon pour me lancer dans l'aventure de Loulou. Je garde de cette période de super rencontres dont celle d'Hermes, étudiant un peu lunaire, féru de vieux manteaux longs dignes du rayon de rebus de chez Emmaüs.

Devenu designer pour une marque parisienne de lunettes nous avons gardé contact. ces derniers mois, j'ai pu suivre la création de sa propre marque et partager ici et là quelques conseils et avis.



Jeune designer de 27 ans et 4ème génération d'une lignée d'opticien, Hermes Pontet - pantalon carotte et sneackers au pied, Ultra Naté dans les Airpods - présente la première collection de sa marque éponyme.


"J'ai voulu créer des lunettes pour mes amis ou pour moi, pour des jeunes urbains de toutes cultures."


Né à Marseille, Hermes est très influencé par l’effervescence créatrice et intellectuelle de la ville, les paysages solaires, les vapeurs sèches, les odeurs iodées de la Méditerranée. Féru de voyage, il nous invite, pour cette saison, à traverser la mer et à nous perdre dans les ruelles des citées d'Égypte.


La vision de l'ensemble de la collection me fait penser aux images vintage 80's. A mon sens, Hermes apporte un vent de fraîcheur et de nouveauté avec des designs pointus et engagés difficiles à qualifier; un "style Hermes Pontet" en somme.

Bien évidemment on retrouve sur les lunettes le soucis du détail, de la qualité et des finitions avec par exemple des martelages réalisés avec soin, à la main au Japon.


Loulou sera la seule boutique en France à vous proposer l'intégralité des 42 paires de lunettes optiques et solaires de la collection.









A la question, quel est ton modèle préféré, Hermes répond sans hésitation le modèle Kheops.


"Khéops est la plus grande pyramide d'Egypte, c'est aussi le modele avec la plus grande hauteur de verre de ma collection.

Le pont d'une seule pièce métallique est biseauté comme si une pyramide c'était enfoncée à l'intérieur. " C'est d''ailleurs un des détails que nous avons imaginé ensemble.

Pour ce modèle à la fabrication très complexe, les artisans avec qui je travaille on ressorti des outils de façonnage des années 70.



On laisse Hermes travailler sur ces prochaines créations et sur le mondial de l'optique à Paris non sans lui demander sa prochaine destination.


"J'aimerais découvrir les iles grecs, y remplir un jetable Kodak comme à chaque voyage et me perdre à la découverte des habitants"


Peut être une piste pour le thème de la prochaine collection...















0 comments